Les aventures musicales de deux potes

Les aventures musicales de deux potes

lundi 11 novembre 2013

Sébastien Tellier - La Dolce Vita (Reprise)




  Comme beaucoup de collègues sont actuellement dans un cycle de reprises, j'ai voulu apporter ma pierre à l'édifice en vous parlant de celle-ci.
 
  Tout d'abord, parlons de l'originale, c'est une chanson de Christophe, extraite de l'album La Dolce Vita de 1977. Si au départ je pensais que malgré ses grandes qualités, elle n'était pas la plus réussie de ce grand artiste, je la réévalue un peu à chaque écoute. Elle reste une très bonne chanson, voire excellente, qui a un vrai charme. Pour ceux qui ont besoin de se rafraîchir la mémoire, une petite vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=OJSBXyREXwE
(malheureusement en playback, mais c'est la meilleure vidéo trouvée, je ne crois pas qu'il existe de clip pour cette chanson)

 
 
  Je vais maintenant vous parler de la reprise. Elle est signée Sébastien Tellier, artiste français majeur des années 2000-2010, qui manie l'art du transformisme musical avec brio, depuis ses débuts plutôt instrumentaux sous influence Robert Wyatt et Gérard Manset, en passant par une pop bariolée mariant Gainsbourg et Jean de Roubaix, puis des albums plus électro-pop, entrecoupés de parenthèses plus intimistes.
 
  La chanson est extraite de l'album Sessions, paru en 2006, et qui fait justement partie de ces albums très acoustiques et intimistes. Il consiste en une série de reprises de ses propres chansons, ainsi que de "La Dolce Vita" de Christophe donc, avec une orchestration dépouillée, souvent seul avec son piano, et parfois un accompagnement mais qui reste sobre.
 
  La reprise reste donc dans cette optique intimiste. Je vais le dire tout de suite, cette reprise est pour moi un exemple de réussite dans le genre. Tellier s'est approprié cette chanson d'une façon extrêmement classieuse. Son interprétation est parfaite, sa voix émouvante, son jeu de piano est plein de sensibilité. De plus, il a réussi à rendre la chanson plus fluide en retravaillant les paroles. Pour tout dire, je préfère cette version à l'originale, et de loin, même si je suis un très grand admirateur de Christophe. En bref, j'adore cette reprise plus que de raison !
 
En écoute ici :
 
 
  Depuis le jour où je l'ai entendue pour la première fois, je rêve d'un grand album de chanson française rivalisant avec les Gainsbourg, Christophe et Manset entre autres, de la part de cet artiste génial, mais il semble préférer l'optique anglophone ou instrumentale ces derniers temps. Je ne désespère pas, je suis sûr qu'un jour il nous pondra ce chef-d'œuvre francophone.
 
 
  Avec Etienne, nous avons eu droit à une très jolie, bien qu'approximative (oubli de paroles) version de cette chanson, en rappel d'un concert. Un moment d'à peu près assez magique, car tout en complicité avec le public qui chantait les parties qu'il avait oubliées. Grâce aux nombreux esthètes nantais (dont nous donc), qui lui ont (avons du coup) réclamé cette chanson, ce qui est plutôt rare en général (d'où l'oubli de paroles, la reprise date tout de même de 2006).

N'hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de cette magnifique reprise.
 
 
En bonus :
 
L'élève Tellier et le Maître Christophe en live, ensemble, à Taratata :
 
 
Et une version live de Christophe, à l'Olympia en 2002 :
 

 
 
 
Alexandre


10 commentaires:

  1. Oui c'était un concert mémorable. et je tiens à rajouter que malgré l'image hautaine et intellectuelle qu'il peut donner dans les médias, c'est quelqu'un de très simple et sympathique et cette chanson en est le meilleur reflet où il se met à nu : sa voix et son piano.

    RépondreSupprimer
  2. C'est un artiste atypique et cultivé malgré l'image qu'il peut donner...que je trouve de plus en plus intéressant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A propos des médias, j'avais vu une émission à laquelle il était invité, chez Ruquier. Il dit des choses ultra intéressantes, posées, réfléchies, et honnêtes toute l'interview, et l'ensemble du plateau n'écoute absolument rien de ce qu'il dit dans le fond et se contente de se moquer de lui parce qu'il a une apparence excentrique et qu'il est (ou fait semblant d'être) un peu éméché. Assez révélateur d'une absence s'intérêt totale d'une grande partie des médias de masse pour les "vrais" artistes, et les gens qui ont des choses à dire en général.
      La même chose arrive à Biolay, on le taxe de snob de par son attitude de dandy ténébreux, alors qu'il est très ouvert et simple en vrai.

      Mis à part cela, qu'as-tu pensé de cette magnifique reprise ? :)

      Supprimer
    2. J'avais vu cette émission où les journalistes n'y connaissent rien en musique et se permettent de tourner en ridicule certains artistes...quant à la chanson, je la préfère aussi à l'originale, j'aime beaucoup sa voix, je la préfère à celle de Christophe, cette version est plus dépouillée aussi, ça me va bien...

      Supprimer
    3. Content que ça te plaise ! :)

      Supprimer
  3. Le blog a changé de nom et d'adresse, ceci explique pourquoi, je n'arrivait plus a y accéder....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé pour le dérangement occasionné :/ Tu penses quoi de la chanson ?

      Supprimer
    2. Très belle version, toute en épure. Je pense également l'a préférée à l'originale...

      Supprimer
  4. J'adore les (belles) reprises et je ne connaissais pas celle-ci, laquelle touche à l'excellence. C'est marrant parce qu'hier, j'ai réécouté l'album de reprises de Christophe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi les belles reprises qui sont faites avec envie et qui apportent un vrai plus à l'original. Elle est en effet excellentissime. Tu parles de Clichés d'Amour ? Je ne le connais pas du tout celui-ci

      Supprimer